Permanents


Dans le cadre de ses missions, le CNA contribue à l’orientation et à la mise en œuvre de certains programmes de politique publique de l’alimentation. Cette contribution mobilise des groupes de concertation permanents, pouvant être activés lorsque l’actualité s’y prête.

 


 

Suivi de la politique nutritionnelle

En réponse à l’émergence de la politique nutritionnelle de santé publique au cours des années 2000, le CNA a mis en place un groupe de concertation permanent ayant pour mission le suivi de celle-ci.

Plusieurs Avis sont issus de ce groupe de concertation, présidé par le Pr Ambroise MARTIN :

  • Avis n°25 : Rapport et avis sur le contenu et sur certaines modalités de mise en œuvre d’une politique nutritionnelle et notamment du Programme national nutrition-santé (2001)
  • Avis n°49 : Avis sur la politique nutritionnelle (2005)
  • Avis n°54 : Avis sur la prévention de l’obésité infantile (2005)
  • Avis n°55 : Propositions de mesures pratiques pour la mise en œuvre d’une Stratégie nationale de prévention de l’obésité infantile (2006)
  • Rapport : Suivi des recommandations figurant dans les avis du CNA relatifs à la politique nutritionnelle (Avis n°49), à la prévention de l’obésité infantile (Avis n°54) et aux propositions de mesures pratiques pour la mise en œuvre d’une stratégie nationale de prévention de l’obésité infantile (Avis n°55) (2010)
  • Avis n°75 : Réflexion sur l’étiquetage nutritionnel simplifié (2017)
  • Avis n°76 : Suivi des recommandations des Avis antérieurs du CNA relatifs à la politique nutritionnelle (2017)

 

Suivi du Programme National pour l’Alimentation

En 2009, le ministre chargé de l’agriculture a affiché l’ambition de construire une véritable politique publique de l’alimentation et a chargé le CNA d’élaborer des propositions pour établir un Programme National pour l’Alimentation.

Sous la présidence du Dr Benard VALLAT, ces travaux ont abouti à l’Avis n°69 : Propositions du Conseil National de l’Alimentation pour la mise en œuvre du Programme National pour l’Alimentation, dont le contenu a été largement repris pour l’élaboration du premier PNA (2010-2013).

Cette contribution a conduit à inscrire dans la loi, simultanément à la création du PNA, le rôle dévolu au CNA dans l’élaboration et le suivi de ce programme.